Sélectionnez votre pays

Le coronavirus, la grossesse et votre bébéLe coronavirus, la grossesse et votre bébé

Le coronavirus, la grossesse et votre bébé

Quelle est l’importance du risque représenté par le COVID-19 pour une mère et son bébé ?


Vous trouverez ci-dessous un résumé des dernières découvertes sur le coronavirus (COVID-19), des symptômes de la maladie et de ses conséquences sur les femmes enceintes, les fœtus et les enfants (date de mise à jour : 16/03/2020).


1. COVID-19/SARS-CoV-2 : symptômes et évolution de la maladie

Actuellement, aucun vaccin n’existe contre le coronavirus, et la seule option possible est de traiter les symptômes. En cas d’infection, il est judicieux de demander l’aide de professionnels de santé pour prévenir le développement de symptômes plus graves. Afin d’éviter toute transmission de la maladie à d’autres personnes, les patients pensant être infectés doivent contacter le service d’assistance téléphonique dédiée aux urgences médicales et respecter les conseils donnés. La durée entre l’infection et l’apparition des premiers symptômes (période d’incubation) est de 5 à 6 jours en moyenne (mais peut se situer entre 1 et 14 jours).

Selon l’Institut Robert-Koch, les symptômes de la maladie sont les suivants :

  • fièvre : 80 % des cas ;
  • toux : 60 % des cas ;
  • essoufflements : presque 20 % des cas ;
  • maux de gorge, douleurs musculaires/articulaires, maux de tête : moins de 20 % des cas ;
  • dans de rares cas : diarrhée, nausées, éternuements, écoulements nasaux.

Toutefois, l’évolution de la maladie varie considérablement d’une personne à une autre : on compte des cas asymptomatiques ou présentant une toux légère et des cas pour lesquels l’infection entraîne de graves problèmes respiratoires, la défaillance de plusieurs organes, voire la mort. Voici les informations dont nous disposons au sujet de l’évolution de la maladie, reposant principalement sur des données de la Chine :
 

  • 80 % des patients présentent une forme légère à modérée de la maladie.
  • La probabilité que la maladie entraîne la mort est plus importante chez les patients âgés de 60 ans et plus
  • et les patients présentant de graves problèmes de santé de longue durée.
  • Les personnes âgées de moins de 20 ans représentent 2,4 % des cas (en Chine), ce qui laisse penser qu’elles seront probablement bien moins touchées; néanmoins, elles peuvent toujours transmettre le virus à d’autres groupes d’individus à risque.
  • Par ailleurs, il existe certains cas d’évolution grave de la maladie chez des patients n’appartenant pas à des groupes à risque.
  • La plupart des enfants semblent présenter uniquement des symptômes légers.
  • Actuellement, rien ne laisse penser que les femmes enceintes soient plus gravement touchées par le COVID-19.
  • Néanmoins, étant donné que le système immunitaire change pendant la grossesse, les femmes enceintes peuvent être plus vulnérables à l’infection.
  • Des mesures doivent également être prises pour éviter de contracter l’infection, puisque nous ne connaissons pas encore quelles seront les conséquences à long terme de cette maladie (p. ex. séquelles pulmonaires).

 
À ce jour, nous pensons que le virus se transmet principalement via des gouttelettes respiratoires. Il peut également être transmis en touchant des surfaces contaminées, même si nous ne connaissons pas encore l’importance représentée par cette voie de transmission dans les données fournies. Nous savons cependant que le virus peut survivre plusieurs heures sur des surfaces, sauf s’il est éliminé en désinfectant les surfaces concernées.

Actuellement, rien ne prouve que le COVID-19 puisse être transmis au fœtus ou que les femmes enceintes soient plus gravement touchées par la maladie.

Par conséquent, STIKO (la commission permanente de vaccination en Allemagne) recommande aux femmes enceintes de se faire vacciner contre la grippe (même si la saison de la grippe est bientôt terminée) pour éviter d’être infectées par le virus de la grippe et par le COVID-19.

 

2. Puis-je transmettre le coronavirus à mon bébé ?

Actuellement, rien ne laisse penser que la mère puisse transmettre le coronavirus à son bébé in utero. En effet, le virus est plus actif dans les poumons et les intestins, mais pas dans le sang. Le risque qu’il soit alors transmis au bébé est extrêmement faible.

À ce jour, AUCUNE trace de virus n’a été détectée dans le lait maternel, le sang du cordon ombilical ou le liquide amniotique des mères infectées.

Quelques rares cas de nouveau-nés infectés par le SARS-CoV-2/COVID-19 existent. Toutefois, il est impossible de déterminer si le virus a été transmis avant, pendant ou après la naissance.

 

3. Recommandations pour les femmes enceintes/mères :

  • Lavez-vous régulièrement les mains avec du savon pendant 30 secondes minimum.
  • Évitez autant que possible de vous toucher le visage.
  • Faites-vous vacciner contre la grippe (si nécessaire) pour prévenir une double infection.
  • Le port du masque est uniquement recommandé pour les femmes enceintes atteintes du coronavirus, afin d’éviter la transmission de la maladie à d’autres personnes.
  • Le port du masque seul ne protège en aucun cas la personne qui le porte. Il est beaucoup plus efficace de vous laver fréquemment les mains, d’éviter le contact avec d’autres individus et de respecter les règles de distanciation sociale.
  • Vous pouvez continuer d’allaiter votre bébé.
  • Évitez les transports publics.
  • Comme tout le monde, il est primordial que vous respectiez les restrictions officielles en matière de déplacements et d’activités quotidiennes. Même si aucune restriction n’a été mise en place dans votre région, essayez autant que possible de rester chez vous et d’éviter tout contact non essentiel avec d’autres personnes. Bien que les femmes enceintes ne semblent pas développer de formes graves de la maladie, il existe toujours un risque et vous pourriez transmettre, sans le savoir, le virus à d’autres individus, même en l'absence de symptômes.
  • En Autriche, les directives recommandent que les examens des femmes enceintes en bonne santé, par exemple ceux définis dans le Mutter-Kind-Pass (carnet de santé maternité), soient reportés. Les vaccins peuvent être administrés (date de mise à jour : 16/03/2020).

À l’instar de toute information au sujet du coronavirus, il est important de se rappeler qu’il existe encore très peu de données et qu’un nombre minime d’études ont été menées à ce jour : par conséquent, beaucoup de questions n’ont pas de réponses définitives. La meilleure approche est donc que chacun prenne des précautions. Il n’y a pas lieu de paniquer, mais les femmes enceintes ne doivent pas sous-estimer la gravité de la situation. Il est primordial de tenir compte de toutes les restrictions et mises en garde concernant les déplacements.

Certaines personnes estiment que les restrictions imposées dans différentes régions sont disproportionnées par rapport au très faible nombre de cas signalés. Toutefois, le risque est que le COVID-19 se répande très rapidement en raison de son caractère très infectieux. Si de trop nombreuses personnes sont malades en même temps, les unités de soins intensifs seront submergées et incapables de soigner tous les patients, par manque de respirateurs par exemple. En outre, elles n’auront pas la capacité à gérer les autres urgences médicales.

Il est par conséquent primordial de prendre soin de vous et des personnes qui vous sont chères pour ne pas se retrouver dans cette situation.

 

Remarque : les informations fournies datent de mars 2020. En raison de l’évolution permanente des données connues sur le COVID-19, nous ne pouvons garantir leur exactitude. En cas de doute, veuillez consulter votre médecin.

Sources:
www.rki.de/DE/Content/InfAZ/N/Neuartiges_Coronavirus/Steckbrief.html

www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(20)30360-3/fulltext

www.youtube.com/watch

wien.orf.at/stories/3039253/

www.unicef.de/informieren/aktuelles/blog/coronavirus-das-sollten-eltern-und-schwangere-wissen/211680

X