Sélectionnez votre pays

X
Schnuller

Faire part de naissance, astuces pour les parents - MAM

Vous et votre petit trésor

Toutes nos félicitations pour votre petit bout ! Vous remarquerez sûrement très vite que votre bébé est idéalement équipé pour explorer et découvrir le monde qui l'entoure. Et vous êtes toute aussi impatiente de tout savoir sur votre bébé. Saisissez la date de naissance que vous avez calculée dans notre calendrier de développement bébé pour recevoir régulièrement, de son premier à son troisième anniversaire, un bulletin d'information pratique contenant des informations précieuses sur le développement de votre enfant. Explorez notre site Internet et découvrez notre mine de remarques et de conseils utiles sur les sujets les plus divers, par exemple sur le massage bébé grâce auquel vous pouvez vous détendre tous les deux, tout en apaisant les problèmes digestifs de votre bébé. Vous trouverez également toutes sortes d'informations pratiques sur l'allaitement, l'alimentation pour nourrisson et les biberons, y compris des recommandations sur leur stérilisation correcte. Et pour ne pas être en manque de divertissement, nous vous proposons en plus un horoscope pour bébé, ainsi que des astuces pour concevoir des faire-part de naissance originaux. Amusez-vous bien !

Très intéressant !

Votre bébé est avide d'explorer ce nouveau monde qui l'accueille. La mère, personnage on ne peut plus central, profite de tous les moments de bonheur. L'entourage se tient prêt à bénéficier des mêmes largesses au fil des découvertes qui mobilisent tous les sens de bébé. 

Apprendre est un processus essentiel de la vie 

Tout donne envie de l`attraper, même si les premières tentatives ne sont pas toujours rèussies. Les mains deviennent de plus en plus habiles et sont peu à peu capables d'attraper le jouet si convoité ainsi que de l'agiter. Lorsque les adultes parlent, les mouvements de la bouche sont imités et un joyeux visage sera récompensé par un sourire rayonnant, qui sait, peut-être le premier.

Se sentir bien de la tête aux pieds

Les bébés adorent se faire cajoler. Les câlins sont même particulièrement appréciés lorsque les tout-petits ne se sentent pas bien. Les trois premiers mois de leur vie, beaucoup d'enfants souffrent de ce que l'on appelle les coliques du nourrisson, qui durent généralement trois mois. Un massage doux aide les bébés à se détendre et peut apaiser leurs coliques. Il est possible de leur prodiguer des massages quotidiens dès la quatrième semaine après la naissance.

Le moment idéal

Les bébés savourent pleinement le massage lorsqu'ils sont rassasiés et ont suffisamment dormi. Le timing idéal ? Environ une heure avant ou après le repas, ou après le bain. Effectués de façon régulière, les massages pour bébé peuvent réduire les ballonnements et prévenir les coliques.

Le geste qui soulage

Veillez à ce que vos mains soient bien chaudes pour rendre le massage encore plus agréable. Appliquez quelques gouttes d'huile sur vos mains, frottez-les l'une contre l'autre : le massage peut commencer ! Débutez par de larges caresses de la petite tête jusqu'aux pieds du bébé. Après ce doux commencement, différentes manipulations permettent une relaxation complète.

Attention ! Avant de vous lancer et afin de garantir une détente maximale à votre bébé, nous vous recommandons de vous rapprocher de spécialistes en matière de massages pour bébé, tels que des sages-femmes, des infirmières pour enfants, des formatrices spécialisées dans le massage pour bébé etc.
Ils sont là pour vous montrer les bons gestes.

Se sentir bien de la tête aux pieds

  • La grande relaxation débute par une ambiance calme.
  • Les bébés se sentent le plus à l'aise dans des températures comprises entre 23 et 26°C.
  • Un support moelleux et épais est ce qu'il y a de plus confortable.
  • Respirez profondément : le massage est aussi un moment de détente pour les parents.
  • Les huiles végétales, telles que l'huile d'olive par exemple, font du massage un moment unique. Renoncez aux huiles essentielles !
  • Un moment à deux : les parents sont à l'écoute de bébé et de ses réactions.
  • Prolonger la détente: Après le massage, un coussin chaud aux noyaux de cerises par exemple permet de prolonger le programme bien-être.

Bien emmaillotés au chaud, les bébés terminent ce bon moment dans les bras de leurs parents. Cela permet de passer un moment privilégié à deux et les désagréments des coliques sont vite oubliés !

Massage et yoga, une association de choc contre les coliques.

Recommandations/objections :

  • Utiliser des huiles naturelles, sans parfum et légèrement réchauffées avant le massage, notamment de l'huile de sésame, jojoba ou d'amande douce.
  • Veiller à la symétrie des gestes (quatre fois le bras gauche, quatre fois le bras droit).
  • Durée : une quinzaine de minutes pour les nourrissons, de 30 à 45 minutes pour les enfants de deux ans.
  • Ne pas masser les enfants malades ou agités.
  • N'effectuer le massage qu'un quart d'heure au moins après le réveil du bébé et qu'une heure après sa dernière ingestion de liquide.
  • Seuls des masseurs détendus auront un effet bénéfique sur le bébé.

De nombreux guides de massage bébé sont disponibles sur l'Internet et en format DVD ou livre. Néanmoins un cours vous permettra d'acquérir les bons gestes et techniques et donc plus de confiance. En outre, ce sera certainement l'occasion de rencontrer de charmantes personnes.

Informations relatives à l'alimentation et au lait maternel

Le lait maternel - un mélange détonnant

Les spécialistes sont unanimes : l'allaitement est ce qu'il y a de meilleur pour bébé. Pour des raisons pratiques d'une part : le lait est toujours à portée de main, à la température idéale et parfaitement aseptique ; et pour des raisons de santé d'autre part :

  • Le lait maternel contient tout ce dont les bébés ont besoin les premiers mois, c'est-à-dire des vitamines, des minéraux, des graisses saines, des glucides, des anticorps.
  • Le lait maternel s'adapte automatiquement aux besoins de l'enfant, tant en matière de quantité que de mélange. Sa composition est variable et les composants changent au cours de l'allaitement : individuellement et selon les besoins précis du bébé.
  • Téter le sein ne renforce pas uniquement la relation mère-enfant, mais favorise également le développement de la mâchoire et des muscles du visage, ce qui aidera l'enfant plus tard lorsqu'il commencera à s'alimenter seul et à apprendre à parler.
  • Les bébés allaités ont tendance à être moins sujets aux infections, aux allergies, au diabète ou au surpoids.
  • Les mamans qui allaitent restent aussi plutôt en meilleure santé : les infections puerpérales sont plus rares et le centre allemand de recherche contre le cancer du sein lui prête même un rôle dans la baisse du risque de cancer du sein.
  • De plus, allaiter favorise la remise en forme post-natale et la récupération. Le lait maternel est facile à digérer. Ce qui limite les désordres au niveau de l'estomac et des intestins.

Une alimentation saine pour les mères allaitantes

Une alimentation saine et suffisante – cela va de soi ! Phase d'allaitement et régime ne font pas bon ménage. Mais gare au vieux dicton : « Manger pour deux », c'est dépassé ! Les femmes allaitantes ont en moyenne besoin de 250 à max. 500 calories de plus que les femmes non allaitantes. Ce qui représente en gros une grande tartine de fromage.

Ce qui peut aussi faire du bien :

  • Du calcium : que l'on trouve dans les légumes verts, le sésame noir (contient huit fois plus de calcium que le lait – l'idéal : 2 cuillères à soupe par jour), les produits à base de soja, le tofu, les figues ou les dattes.
  • De l'iode : contenu dans les poissons de mer ou du sel de table iodé.
  • Des protéines : se trouvant dans les œufs, la viande et les céréales. On en retrouve également dans les fruits à coque et les produits laitiers - ces derniers seront à bannir si des ballonnements se font sentir.
  • Des graisses : oui, mais de bonnes graisses, comme celles contenues dans des huiles pressées à froid.
  • Des fruits et des légumes : même crus. Notez tout de même que certains agrumes, les kiwis, les fraises, les tomates, les poivrons ainsi que certains jus ne sont pas très appréciés des bébés, car ils les font souffrir au moment de leur élimination.
  • Des en-cas : de petits en-cas tels qu'un morceau de fromage, un yaourt, du pain complet, du muesli et de la salade redonnent de l'énergie.
  • Et surtout, n'oubliez pas de vous hydrater ! Mais faites attention à ne pas boire trop de café (max. une tasse par jour, de préférence tout de suite après avoir allaité, pour que le corps ait le temps de l'éliminer). Veuillez complètement renoncer à l’alcool. Gare à certains types de thés : la sauge et la menthe peuvent réduire la quantité de lait.
  • Les « boosters », qui favorisent la production de lait : la compote d'abricots, un bouillon substantiel de bœuf ou de volaille avec un œuf, des graines de tournesol hachées avec du miel.

On remarque vite ce que certains bébés n'aiment pas ou tolèrent mal. Les « soupçons » se portent sur le chou, les oignons, l'ail, les agrumes, mais aussi le chocolat, les noix et les boissons gazeuses. Il suffit de manger plus ou moins, selon les cas, de chaque aliment et d'observer les réactions de l'enfant lorsqu'il tête.

 

On conseille aussi souvent aux femmes allaitantes de boire elles-mêmes beaucoup de lait. Ne suivez pas ce conseil ! Pour les bébés souffrant de ballonnements, il est justement conseillé de ne pas consommer de produits laitiers du tout. À partir d'une certaine quantité, les graisses du lait de vache passent dans le lait maternel, ce qui peut engendrer des ballonnements et des allergies au lait de vache.

L'allaitement : un moment de tendresse privilégié à savourer

Se détendre, chercher, téter

Les premières heures après la naissance, le réflexe de succion est particulièrement fort chez les nouveau-nés. À peine remis de leurs émotions, ils cherchent déjà le sein. Et ce dernier contient déjà beaucoup de lait, car dès l'expulsion du placenta, la prolactine, hormone stimulant la sécrétion de lait, fait pleinement son effet. Voici quelques points importants auxquels il serait bon de veiller au cours du premier allaitement :

  • Faites téter l'enfant sur les deux seins, afin qu'il s'habitue tout de suite au changement.
  • Allaitez dans le calme, sans aucune pression. Il faut parfois un peu de temps avant que la mère et l'enfant trouvent leurs repères, ce n'est pas dramatique si la première fois n'est pas parfaite.
  • S'il n'est pas possible de donner le sein dans l'immédiat, le lait devrait être tiré ou extrait manuellement pour que la production ne tourne pas.
  • Les sages-femmes ou les conseillers(ères) à l'allaitement sont là pour vous aider, vous soutenir et vous rassurer.

MAM Med Info

Derrière l'allaitement se cachent des hormones et des réflexes qui s'activent lorsque le bébé tête :

  • La prolactine stimule la sécrétion de lait.
  • L'oxytocine stimule la contraction des cellules musculaires et permet de pousser le lait dans les canaux en direction du mamelon.
  • Ce réflexe appelé le « réflexe d'éjection » se produit plusieurs fois au cours de l'allaitement ; il agit sur les deux seins, et il peut donc arriver que des gouttes s'échappent d'elles-mêmes.
  • Chaque mère ressent ce réflexe plus ou moins intensément.
  • Lors du premier accouchement, il est possible qu'il faille attendre jusqu'à dix minutes jusqu'à ce que la succion de l'enfant déclenche le réflexe.

Les bébés et le réflexe de succion: ce réflexe est inné. Les enfants s'entraînent déjà à cet exercice dans le ventre de leur maman. Ce geste les rassure. Une douce caresse dans la région de la bouche ou de la joue, avec le sein ou le doigt, suffit à déclencher automatiquement ce réflexe.

Pas à pas vers une équipe de choc

Rassurez-vous : avec l'allaitement, il est possible que tout ne soit pas parfait tout de suite. Parfois, la mère et l'enfant doivent d'abord s'accorder, mais ensuite, tout devient facile. Et même magique !

L'allaitement offre un sentiment de sécurité. Le premier contact physique, olfactif et visuel après la naissance constitue la base d'une bonne relation. Le bébé a lui aussi besoin de se détendre un peu après l'accouchement, puis il se met immédiatement à chercher le sein.

L'allaitement rend heureux. Des hormones contribuent à ce que durant l'allaitement, les mères ressentent un immense bonheur à nourrir leur enfant.

L'allaitement, c'est de la proximité. Toutes les deux à trois heures, le bébé réclame le sein, ce qui permet de partager de beaux moments d'intimité. Astuce: intégrez votre partenaire.

L'allaitement nécessite du calme. N'ayez pas peur d'éteindre votre téléphone et de laisser vos e-mails en attente. Mis à part un engagement physique, il faut, surtout au début, une grande concentration mentale pour apprendre à connaître tous les signaux que vous envoie votre enfant.

L'allaitement permet une meilleure compréhension de l'enfant. C'est le moment de faire confiance à votre instinct. Très vite, les mamans deviennent des expertes en matière de signaux de faim, de rythme d'allaitement et de préférences gustatives de l'enfant.

L'allaitement, c'est bon pour la santé. Et pas uniquement pour les bébés en favorisant leur croissance et en transmettant des anticorps, mais aussi pour les mamans.

L'allaitement produit des remèdes. Une goutte de lait maternel comprend des milliers de cellules curatives - idéal pour le soin du nombril, pour des yeux légèrement enflammés, en cas de rhume ou de fesses irritées. Récoltez un peu de lait manuellement ou à l'aide d'une tireuse et appliquer au doigt, en veillant bien sûr à ce que vos mains soient bien propres.

L'allaitement est un apprentissage. Un allaitement réussi, ça se voit, s'entend et se sent : la bouche du bébé englobe entièrement le mamelon, aréole comprise, la pression dans le sein se relâche, on entend le bébé avaler et même, quelque temps plus tard, la digestion s'amorcer. Un bébé rassasié relâche ses mains.

L'allaitement, un travail d'équipe. Ce n'est que lorsque les deux intéressés se sentent bien que le repas se passe de manière idéale. C'est pourquoi il est tout à fait possible de tirer son lait ou encore de réveiller doucement bébé lorsque la pause entre deux allaitements commence à se prolonger.

Tout sur les biberons

Le lait maternel contient tous les oligoéléments, vitamines, nutriments et minéraux essentiels à votre bébé au cours des premiers mois de sa vie. De surcroît, il contient des anticorps qui renforcent le système immunitaire. Au cours des premiers mois, si un allaitement au sein est impossible ou non souhaité, votre bébé doit être exclusivement nourri avec des préparations pour nourrissons, à savoir les laits pour nourrissons ou premier âge.

Les sortes de lait – à chacun la sienne.

Les préparations pour nourrissons sont le meilleur substitut du lait maternel - vous pouvez les donner à votre bébé pendant la première année. Les laits pour nourrissons sont plus proches du lait maternel que les laits premier âge. Les laits pour nourrissons contiennent, entre autres, un taux moins élevé en protéines, une meilleure composition en acide gras et des hydrates de carbone de meilleure qualité.

Préparation et nettoyage aisés

Pour préparer le lait du nourrisson, il suffit de lire les consignes indiquées sur l'emballage. Remuez pour assurer une répartition uniforme de la chaleur, vérifiez encore la température avant de nourrir l'enfant.

Pour le nettoyage, démontez le biberon et rincez les pièces à l'eau avec un produit nettoyant doux ou placez-les dans le panier supérieur du lave-vaisselle. Le cas échéant, les faire bouillir ensuite pendant cinq minutes et laisser refroidir la tétine avant utilisation.

Les biberons MAM peuvent être stérilisés de différentes manières : ébullition, stérilisation à froid, avec un stérilisateur micro-ondes à vapeur ou électrique. En outre MAM Anti-Colic est doté d'une fonction autostérilisante innovante qui permet de désinfecter le biberon sans stérilisateur en utilisant le micro-ondes.

Conseils pour l'allaitement au biberon :

  • Une bonne préparation évite une longue attente à un bébé affamé qui risque de s'agiter. Assurez-vous toujours d'avoir des biberons propres disponibles et des rations prémesurées de lait en poudre.
  • Une atmosphère détendue assure un débit paisible. Prenez votre temps pour donner le biberon, faites de petites pauses, vous éviterez ainsi qu'il avale de travers ou qu'il régurgite.
  • Le contact visuel et avec la peau est essentiel dans la relation parents-enfants. Lorsque vous nourrissez votre enfant au biberon, veillez à le regarder et à le caresser.
  • La séance du rot est importante pour le nourrisson, il évacue ainsi l'air avalé. Pour ce faire, maintenez-le sur votre épaule et caressez-lui doucement le dos de haut en bas.
  • Jetez le reste de lait si votre bébé ne boit pas tout le contenu du biberon. Au bout de quelques heures, les germes et bactéries se multiplient dans le lait.
  • Lors des déplacements, il est recommandé d'emporter une bouteille thermos contenant de l'eau potable bouillie ou de l'eau spéciale pour bébé à température pour préparer le biberon. Bien entendu avec notre distributeur de lait en poudre MAM.

Première missive

Bébé est arrivé ? Garçon ou fille ? Prénom ? Poids ? Couleur des yeux ? 

Beaucoup de questions, une seule réponse : un faire-part à l'image de bébé.

Florilège de faire-part tendance :

  • Style album personnalisé. Concept en vogue reproduisant un collage de photos, des chutes de papier ou de tissu, des souvenirs, des écrits ou dessins de sa propre création.
  • Séance photo : la plus belle photo de bébé, avec ou sans parents, transformée en faire-part.
  • Empreintes des doigts et pieds. Touche personnelle garantie avec les empreintes à la peinture à l'eau sur des cartes mates standard.
  • Un courriel de bébé. Courriel de masse dont tout le monde raffole ! Pourquoi pas avec une petite vidéo ou une archive sonore du style « Mon premier sourire » (pas trop d'adresses à la fois, le courriel ne passerait pas le filtre des courriers indésirables...)
  • Élégance classique : impression dorée sur du papier vergé.

Bonheur partagé 

Peu importe la formule (travail de professionnel ou création propre), c'est l'intention qui compte. Les nombreuses félicitations que vous recevrez en retour ne seront que du bonheur en plus.

X