Sélectionnez votre pays

X
La première bouillie

La première bouillie

Introduire des aliments de complément - la première bouillie

Vers le 6e mois, arrive le moment de commencer doucement la transition de « maman seulement » vers plus de diversité. En complément de l'allaitement, on peut maintenant faire essayer à bébé de premiers aliments de complément.

Les enfants sont eux-mêmes le meilleur indicateur lorsqu'il s'agit de voir quand vient le bon moment pour une diversification du menu :

Les aliments ne sont plus recrachés, les bébés parviennent à tenir la tête tout seuls, à rester assis sans trop de difficulté, et leur intérêt pour ce que mangent les grands se manifeste lui aussi de plus en plus clairement.

  • Pour les premières tentatives de passage à une alimentation de complément, de petites quantités d'aliments réduits en purée fine, env.2-3 cuillères à café, suffisent. On augmentera les quantités peu à peu.
  • « Oui, j'en veux encore ! » Pour vous faire comprendre cela, les bébés avancent la tête pour atteindre la cuillère.
  • Détourner la tête ou se laisser aisément distraire sont quant à eux des signes typiques pour signaler que « Ça y est, j'en ai eu assez ».
  • Vers le premier anniversaire, les enfants devraient manger au rythme de la famille, c'est-à-dire au petit-déjeuner, au déjeuner et au dîner. Souvent, cette adaptation se fait presque automatiquement, puisque, par expérience, les bébés ne manifestent leur faim qu'après, au plus tard, 3 à 5 heures.

De bonnes saveurs, dès le départ

Au début, les bébés ont plutôt tendance à refuser des plats qui leur sont encore inconnus. Pour une alimentation équilibrée dès le départ, il faut cependant beaucoup de diversité, suffisamment de patience et un bon exemple, car les enfants observent et apprennent énormément des personnes qui les entourent.

On n'apporte que peu à peu de la consistance aux plats :

Du 6e au 9e mois :

  • Commencer par des aliments cuits à la vapeur et réduits en purée fine, ainsi que des aliments solubles (p. ex. des flocons)
  • Puis amenez des bouilles plus consistantes et des aliments réduits en purée plus grossière (p.ex. des bananes écrasées)
  • Des aliments plus durs mais râpés (p. ex. une pomme) peuvent également être mangés.

Du 10e au 12e mois :

  • Coupez la nourriture ferme en petits morceaux, en dés ou hachez-la (des fruits, des légumes, mais aussi déjà quelqu'un des aliments que mange le reste de la famille)

Les choses à faire ou à éviter pour l'alimentation de bébé

À faire

  • du poisson et des œufs de poule - suffisamment cuits
  • beaucoup de fruits et de légumes
  • de la purée, de préférence accompagnée d'un léger filet d'huile végétale
  • des noix râpées


À éviter

  • le miel - à ne proposer qu'à partir de 24 mois
  • des œufs, du poisson ou de la viande crus
  • des aliments qui pourraient être avalés par inadvertance sans mâcher, telles qui des noix, noisettes, du pop-corn
  • du sel, du sucre et des aliments allégés
  • de la viande transformée
X