Un couple s’enlace dans un parc

Semaines De Grossesse

La 2e semaine de grossesse 

L’ovulation


La deuxième semaine de grossesse, la femme n’est toujours pas réellement enceinte. Découvrez ici ce qu’il se passe lors de l’ovulation et comment ce phénomène se produit ! 

Que se passe-t-il en ce moment dans votre ventre ?

Dans le corps féminin, plusieurs hormones travaillent à plein régime pour préparer l’ovulation. Les follicules ovariens, qui comprennent chacun un ovocyte, arrivent à maturité. Pendant ce temps, une nouvelle muqueuse utérine se forme pour accueillir l’ovocyte fécondé.


L’ovulation

Différentes zones du cerveau ordonnent à des moments précis la libération d’hormones données, entraînant ainsi une ovulation (plus ou moins) régulière. Ce sont les œstrogènes, mais aussi la FSH, une hormone folliculo-stimulante, et la LH, une hormone lutéinisante, qui sont responsables de l’ovulation. La FSH et la LH sont responsables de la maturation des follicules. Cela peut être important pour vous ; découvrez pourquoi ci-dessous !

Plusieurs follicules maturent simultanément, mais en général, un seul « remporte la course ». Ce dernier éclate ou s’ouvre d’un coup, libérant l’ovule à féconder, qui se dirige vers l’utérus en empruntant les trompes de Fallope.

Il peut arriver que deux ovules arrivent à maturité dans certains cycles. Si ces deux ovules sont fécondés et qu’ils nidifient sur les parois de l’utérus, ils donneront naissance à des jumeaux dizygotes. Dans le cas d’inséminations artificielles également, on stimule plusieurs follicules pour prélever et inséminer plusieurs ovules afin d’améliorer les chances de réussite.

Comment allez-vous au cours de cette 2e semaine de grossesse ?

Savoir comment fonctionnent les processus hormonaux de notre corps est intéressant, mais aussi utile, si vous souhaitez maximiser vos chances de tomber enceinte. Les personnes très nerveuses peuvent par exemple délimiter leur période d’ovulation à l’aide d’un test de la LH pour avoir des rapports sexuels spécialement ces jours-là. La concentration de LH augmente en effet fortement lors de l’ovulation. Cette concentration peut être mesurée dans l’urine.


Un test de l’hormone LH vous permet de délimiter votre période d’ovulation.


Cependant, vous pouvez également identifier votre période d’ovulation en palpant votre exocol et en observant votre glaire cervicale. Vous pourrez ainsi connaître le moment optimal pour avoir un rapport non protégé. Chez un nombre très réduit de femmes, l’ovulation a réellement lieu le 14e jour du cycle. Cette hypothèse se base sur un cycle de 28 jours et sur le fait que la phase de maturation des ovules est bien de 14 jours. Cependant, chez plus de 60 % des femmes, l’ovulation a lieu après le 14e jour du cycle.

Lors de l’ovulation, le col de l’utérus est légèrement ouvert. Les sécrétions vaginales (glaire cervicale) sont souvent très liquides et élastiques, comme du blanc d’œuf cru et/ou transparentes, au lieu d’avoir une apparence laiteuse et visqueuse.

Quelques jours avant l’ovulation, certaines femmes ressentent des tiraillements, des pressions ou mêmes des « coups de poignard » d’un côté ou de l’autre du bas-ventre, ou encore au milieu. La cause de ces douleurs, appelées en allemand « Mittelschmerz », n’est pas clairement établie. Elle peut également varier d’une femme à une autre, tout comme le type et la durée des douleurs.

Ces douleurs pourraient être dues à la maturation des follicules. On suppose également que le liquide libéré à l’éclatement du follicule peut entraîner une irritation du péritoine. Cependant, ce n’est pas parce que vous ne ressentez pas de douleurs quelques jours avant l’ovulation que vous n’ovulez pas ! Le nom allemand de « Mittelschmerz » vient d’ailleurs du moment où se produit l’ovulation, à savoir, théoriquement, au milieu du cycle. Mais encore une fois, les sensations liées à l’ovulation sont très personnelles, tout comme la période où elle se produit.

La sensation d’écoulement vaginal répété est aussi un signe d’ovulation. Le fluide vaginal est « optimisé » pour les spermatozoïdes : il devient plus liquide, légèrement visqueux, comme du blanc d’œuf cru, et plus nutritif. Il facilite le cheminement des spermatozoïdes et les fortifie sur leur trajet jusqu’à l’ovule.

En outre, lors de l’ovulation, les sécrétions vaginales contiennent davantage de phéromones (odeurs), que les hommes perçoivent inconsciemment. Autre signe d’une ovulation imminente qui ne trompe pas : une augmentation de la libido.

Amusez-vous bien !



Photo Credit: Unsplash

Produits MAM recommandés pour vous