De futurs parents heureux devant un test de grossesse positif

Semaines De Grossesse

La 5e semaine de grossesse 

Test de grossesse positif


Au cours de la 5e semaine de grossesse, votre bébé a en réalité 3 semaines et il est enfin bien « implanté » dans l’utérus. Découvrez ici à partir de quand il est intéressant de faire un test de grossesse, pourquoi votre bébé ressemble maintenant à mini-OVNI, et tout ce qu’il se passe au 1er trimestre ! 

Que se passe-t-il en ce moment dans votre ventre ?

L’embryon s’est bien installé dans l’utérus, où il poursuit son développement. Les systèmes vasculaires et nerveux se forment, tout comme le cœur, les poumons, les intestins et les organes génitaux. On ne reconnaît pas encore grand-chose. L’embryon se résume pour le moment à 3 couches de cellules et a des airs d’OVNI. En effet, au départ, il ressemble à un minuscule disque ovale de la taille d’un pépin de pomme ou d’orange, avant de se transformer progressivement en petit être vermiforme.

Votre bébé fait maintenant la taille d’un petit pépin de pomme.

Votre bébé fait maintenant la taille d’un petit pépin de pomme.

À l’échographie, tout ce que l’on peut voir, c’est la cavité amniotique. Il s’agit d’une tache foncée d’environ 1 cm dans l’utérus.

Pour le moment, c’est encore la vésicule vitelline qui alimente l’embryon ; le placenta prendra le relais ultérieurement. Le cordon ombilical reliant l’embryon au placenta s’est aussi déjà formé. 

Comment allez-vous au cours de cette 5e semaine de grossesse ?

Si les tests de grossesse réalisés jusqu’ici s’étaient révélés négatifs, à ce stade, ils seront forcément positifs. En effet, la présence de l’embryon garantit une production toujours plus importante de l’hormone de grossesse hCG (hormone chorionique gonadotrope humaine). Cette dernière stoppe également les règles.  

Le taux d’hCG est déterminé grâce à l’urine de la mère. Par conséquent, les tests de grossesse pratiqués seront forcément positifs. Grâce à leur affichage numérique, les tests modernes sont mêmes capables de déterminer approximativement la semaine de grossesse en fonction de la concentration d’hCG dans l’urine. 

Un bouchon muqueux vient fermer le col de l’utérus pour protéger l’embryon des bactéries. 

Les symptômes de grossesse suivants peuvent apparaître : 

  • Fatigue : votre corps travaille à plein régime. Vos hormones évoluent, et avec l’augmentation du taux de progestérone, vous pouvez vous sentir fatiguée. 
  • Tiraillements dans le bas-ventre : certaines femmes enceintes s’inquiètent lorsqu’elles ressentent des pincements et des tiraillements dans le ventre car ces symptômes peuvent ressembler aux symptômes prémenstruels. Cependant, ils signalent simplement la « transformation du corps » pour préparer la grossesse : l’utérus s’agrandit et le ligament rond de l’utérus se détend. Cela peut se manifester par de légères crampes. En cas de doute, consultez votre médecin.
  • Tétons sensibles et seins douloureux : bon nombre de femmes deviennent très rapidement sensibles au toucher au niveau de la poitrine, ou trouvent les soutiens-gorge à armature inconfortables. D’autres zones du corps peuvent également devenir plus sensibles.
  • Constipation : la progestérone peut ralentir le transit. Veillez à faire régulièrement de l’exercice et à avoir un régime alimentaire riche en fibres, et pensez à boire suffisamment.
  • Nausées ou inconfort : on part du principe que de nombreux troubles « classiques » liés à la grossesse sont liés à l’hormone hCG. Les symptômes suivants peuvent également être des symptômes de grossesse :
  • Nez bouché
  • Augmentation de la température
  • Envies fréquentes d’uriner
  • Augmentation de l’appétit
  • Envies ou aversion pour certains aliments

Si vous n’êtes pas encore allée consulter, c’est le bon moment pour prendre rendez-vous chez le ou la gynécologue.  

Si vous pouvez également être suivie par une sage-femme proche de votre domicile, vous pouvez également vous renseigner sur les possibilités d’un tel suivi tout au long de la grossesse. Dans certaines régions, l’offre de suivi par une sage-femme est rapidement épuisée, en particulier lorsque les coûts applicables sont pris en charge par l’assurance-maladie.  

De légers saignements peuvent apparaître au moment de la nidation et en raison des changements qui s’opèrent dans l’utérus et au niveau du col. En cas de doute, consultez votre médecin et ménagez-vous. 

Si vous devez prendre des médicaments, à partir de maintenant, vous devez systématiquement avoir l’approbation de votre médecin. Cela vaut également pour les produits à base de plantes, car ces derniers peuvent aussi provoquer des effets indésirables susceptibles de nuire à votre santé ou à celle de votre bébé. 

Dorénavant, vous devrez penser pour deux, autant vous y habituer ! 



Photo : Shutterstock

Produits MAM recommandés pour vous

MAM Comfort - Sucette en silicone

Sucette 100 % silicone ultra compacte et légère pour les nouveau-nés