Toddler sits on bed and has pacifier in its mouth, it grasps the pacifier with both hands

Les étapes importantes du bébé

Adieu sucette !

Ou comment s’y prendre pour ne plus la prendre


Les bébés ont un énorme besoin de succion. Si la sucette est donc l’accessoire préféré de nombreux tout petits, elle représente également une véritable aide pour les parents. En effet, la sucette permet d’apaiser l’enfant, voire de soulager ses douleurs1. Mais le moment fatidique finit toujours par arriver : il est temps de le déshabituer. Pourquoi est-il crucial que l’enfant arrête la sucette ? Quel est le meilleur moment pour commencer ? On vous dit tout !

L’évolution du besoin de succion

Pendant la 1re année, le besoin de succion est encore très important. Le bébé se sert de la succion non seulement pour se nourrir, mais également pour se détendre. Le sein de la mère est parfaitement adapté pour cela. Mais si elle ne veut ou ne peut pas mettre son bébé au sein à tout instant, une sucette adéquate est tout à fait indiquée.

Les sucettes de qualité ont une forme anatomique. Les bébés sont plus détendus, les parents aussi ! Autre avantage de la sucette : il est plus facile de s’en déshabituer, contrairement au pouce.


Quand arrêter la sucette ?

Il convient de se débarrasser définitivement de la sucette à l’âge de 3 ans. La raison est simple : À cet âge, les dents de lait sont déjà toutes sorties.

L’utilisation excessive de la sucette (plus de 6 heures par jour) et au-delà de la 3e année peut entraîner un défaut d’alignement des dents définitives1, par exemple une béance antérieure (les incisives ne se touchent pas lorsque les mâchoires sont fermées, laissant un espace vide) ou une surocclusion (incisives supérieures en avant).

Afin d’assurer le bon développement de la dentition et des mâchoires, votre bambin doit alors abandonner sa sucette.

Le développement naturel aide généralement à franchir ce cap : la 2e année, le besoin de succion diminue lentement. De plus, les enfants étant en plein apprentissage du langage, ils ont (idéalement) moins le temps et l’envie de téter leur sucette. Et puis une conversation sans sucette est tellement plus agréable !

Certains arrivent à s’en séparer facilement, tandis que d’autres sont très dépendants et attachés à cette habitude. Mais avec de la patience et de l’imagination, les parents sauront l’aider leur enfant à lui dire adieu pour de bon.


Les conseils MAM pour arrêter la sucette :

  • Un câlin, ça fait du bien : Lorsque l’enfant a besoin d’être consolé, il y a d’autres moyens que la sucette. Les nombreuses heures passées à faire des mamours à maman, papa, mamie, papi ou d’autres proches le rassurent et tout rentre dans l’ordre ! En règle générale, il est conseillé de commencer le « sevrage » en journée, la sucette aidant de nombreux enfants à s’endormir.
  • Il est souvent plus facile d’arrêter la sucette en se distrayant : livres illustrés, promenades et activités créatives sont divertissants et amusants.
  • Procéder pas à pas : l’enfant doit être déshabitué en douceur et progressivement. Pendant la première phase, la sucette est tolérée pour l’endormissement. Mais lorsqu’il se lève, il ne doit pas la prendre.
  • Pour s’en débarrasser définitivement, l’idéal est de choisir une période où l’enfant se sent bien et où aucune grande nouveauté n’est prévue.
  • Un nouveau rituel du coucher facilite l’endormissement sans sucette. Il peut par exemple consister à lire une histoire ou à fredonner une chanson. Répété tous les soirs, il permet au bébé de s’habituer plus rapidement à cette situation.

L’arrêt de la sucette peut également être lié à un événement particulier. 


Quelques idées pour dire bye-bye à la sucette :

  • L’enfant « offre » toutes ses sucettes à un bébé de son entourage. Après tout, c’est le plus petit qui en a le plus besoin.
  • La Fée Sucette : elle passe la nuit pour emporter toutes les sucettes en échange d'un petit cadeau.
  • Après avoir mis les vendeurs du magasin dans la combine, l’enfant « paie » un jouet convoité depuis longtemps avec toutes ses sucettes.


Dans tous les cas, il est essentiel de rester cohérent et de toujours se tenir aux règles fixées, même si c’est quelquefois difficile. Cela vous épargnera des discussions pénibles et aidera votre enfant à s’habituer rapidement à cette nouvelle situation.

Photos: Shutterstock

Sources: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2791559/

Produits MAM recommandés pour vous

Starter Cup 150 ml Animal - Tasse à bec souple

Premier tasse de bébé, avec poignées pour une préhension autonome

10,25 €
Trainer+ Space Love 220 ml

L’apprentissage du biberon rendu facile

10,25 €