Deux partenaires joignent leurs mains sur le ventre de la future maman

semaines de grossesse

La 7e semaine de grossesse

Une croissance spectaculaire


Au cours de la 7e semaine de grossesse, les cellules cérébrales se multiplient à un rythme effréné. L’embryon a par ailleurs doublé de taille, et ce n’est pas prêt de s’arrêter ! Ce n’est donc pas étonnant que vous soyez fatiguée en permanence à ce stade précoce de la grossesse. Votre corps travaille dur. Découvrez ici les symptômes de grossesse pouvant apparaître à ce stade, et bien plus encore !

Que se passe-t-il dans votre ventre ?

Le cerveau de l’embryon se développe et son visage se transforme. Les yeux sont encore deux points noirs, mais le conduit auditif et les narines se forment. En outre, les bras et les jambes commencent à se dessiner. La moelle épinière se ferme complètement.

À ce stade, votre bébé est aussi gros qu’une myrtille.

À ce stade, votre bébé est aussi gros qu’une myrtille.

Le sexe du futur bébé était déjà déterminé dès le départ, mais les organes sexuels commencent tout juste à se développer. Il faudra cependant patienter encore quelques semaines pour connaitre le sexe par le biais d’une échographie.

L’embryon mesure 5 à 8 mm.

Comment allez-vous au cours de cette 7e semaine de grossesse ?

Vous ne ressentez aucun changement ? Vous en avez de la chance ! Certaines femmes enceintes ont des nausées et sont fatiguées ; elles ont parfois des sautes d’humeur ou le ventre gonflé (on ne peut pas encore parler de ventre de femme enceinte). En effet, les bouleversements hormonaux peuvent ralentir la digestion et entraîner une légère prise de poids et un changement des mensurations. De nombreuses femmes enceintes préfèrent des vêtements confortables et élastiques à la taille à des ceintures serrées.

Dans tous les cas, le corps d’une future maman fonctionne à plein régime. Le métabolisme et le système hormonal se modifient. Cela peut entraîner les troubles classiques liés à la grossesse, tels que l’augmentation de l’appétit, les nausées, la fatigue et la dysrégulation émotionnelle. On constate aussi une hypersalivation chez certaines femmes.

 

Pourquoi suis-je aussi fatiguée pendant ma grossesse ?

La fatigue est très bon signe chez les femmes enceintes ! Elle témoigne d’une production accrue de progestérone. Cette hormone est produite par le corps jaune (l’enveloppe des ovules à maturité ou des restes de follicules) après la nidation, puis par le placenta. Elle garantit notamment la poursuite de la grossesse ; mais assure également un effet relaxant et entraîne parallèlement une grande fatigue.

 

Pourquoi ai-je soudain des problèmes circulatoires maintenant que je suis enceinte ?

Votre corps connaît actuellement de nombreux bouleversements : votre métabolisme et votre circulation se modifient, et tout votre organisme est soumis à de nouvelles concentrations d’hormones. Par ailleurs, il fabrique en un temps record de nouvelles cellules embryonnaires. Cette « production » entraîne une accélération du pouls au repos et une augmentation du volume sanguin. Veillez à vous lever lentement pour éviter les malaises et les vertiges. Les vertiges peuvent aussi être liés à une glycémie basse. Des en-cas riches en glucides prêts à consommer (mélange de fruits secs, par exemple) ainsi que la prise de repas réguliers peuvent être bénéfiques. Ce seront également de précieux alliés pour lutter contre un autre trouble typique de la grossesse :

 

Que faire pour lutter contre les nausées ?

  • Maintenir une glycémie stable en prenant plusieurs petits repas riches en glucides (galettes de riz, biscottes ou pain complet, par exemple)
  • Manger un peu avant de se lever
  • Porter un bracelet d’acupression au poignet
  • Consommer du gingembre (attention au dosage, parlez-en impérativement avec votre médecin !)
  • Vitamine B6 (là aussi, uniquement sur avis médical)
  • Éviter les plats gras et très épicés
  • Se promener en plein air
  • Bien boire, c’est bon pour la circulation
  • Réduire le niveau de stress, se détendre et bien dormir

Il convient d’éviter l’alcool à tout prix. Ce dernier passe dans le placenta et il est transmis au bébé, ce qui peut avoir de graves conséquences. Étant donné que l’on ne sait pas quelle quantité d’alcool est susceptible d’entraver le développement embryonnaire, il est recommandé ne pas en consommer du tout pendant la grossesse. Certains médicaments, même d’origine naturelle, peuvent également nuire au développement du fœtus. Demandez toujours l’avis de votre médecin avant de prendre quoi que ce soit.  


Photo: Unsplash

Produits MAM recommandés pour vous

MAM Comfort - Sucette en silicone

Sucette 100 % silicone ultra compacte et légère pour les nouveau-nés

Bouts de sein, taille 2

Aide passagère à l'allaitement

Brosse de massage - pour le soin dentaire de bébé

Masse les gencives sensibles et nettoie les premières dents de bébé