Un homme enlace sa femme et l’embrasse sur la joue

Semaines De Grossesse

La 28e semaine de grossesse 

Préparation à l’allaitement


Qu’importe la façon de compter, cette fois, nous y sommes : c’est le 3e trimestre ! Comme nous l’avons déjà évoqué pour la 26e semaine de grossesse, les trimestres sont délimités différemment selon les sources. Toutefois, maintenant, il n’y a plus l’ombre d’un doute. Découvrez ici les raisons pour lesquelles vous pouvez moins bien dormir ou être plus rapidement à bout de souffle, mais aussi tout ce qu’il se passe pour votre bébé au cours la 28e semaine de grossesse !

Que se passe-t-il dans votre ventre au cours de la 28e semaine de grossesse ?

Le fœtus mesure env. 38 cm (de la tête aux pieds) et il pèse près de 1 000 grammes.

Votre bébé perfectionne ses mimiques : il sait faire la moue, bâiller, plisser le front et sourire. Ces expressions relèvent pour le moment encore de réflexes, mais elles permettent de renforcer les muscles du visage. De plus, il ferme les yeux lorsqu’il dort et les ouvre lorsqu’il est réveillé. Maintenant, votre bébé a son propre rythme de sommeil.

À ce stade, votre bébé est aussi gros qu’une grosse aubergine !

À ce stade, votre bébé est aussi gros qu’une grosse aubergine !

Ses yeux n’ont pas encore leur couleur définitive, mais leur développement est terminé. Les poumons produisent de plus en plus de surfactant (mot créé de toutes pièces à partir du terme anglais « surface active agent »). Sans cette substance, nous ne pouvons pas respirer. Elle empêche notamment nos alvéoles pulmonaires de s’effondrer sur elles-mêmes. La production de cette substance vitale commence aux alentours de la 24e semaine de grossesse et dure jusqu’à la 34e semaine de grossesse. C’est pour cela que la respiration constitue toujours un très gros défi en cas de naissance avant terme. Lorsque l’on parvient à anticiper une naissance avant terme, on fait à la mère une « injection destinée à accélérer la production de surfactant chez le bébé ».

Dans ces conditions, un bébé prématuré aurait déjà de très bonnes chances de survie hors de l’utérus.

Comment allez-vous au cours de cette 28e semaine de grossesse ?

Bon nombre de futures mamans avouent mal dormir, et ce pour diverses raisons :

  • Les hormones,
  • La nervosité, compte tenu du fait que la situation évolue et que la naissance se rapproche,
  • Les maux de dos,
  • La position de sommeil : celles qui ont l’habitude de dormir sur le dos ou sur le ventre doivent changer leurs habitudes, et
  • La pression sur la vessie.

L’utérus se transforme pour mettre progressivement le bébé dans la meilleure position de départ possible pour la naissance : il devient plus gros en haut, et plus long et plus fin dans la partie basse. Néanmoins, votre bébé a encore quelques semaines pour se positionner définitivement la tête en bas.

Cette expansion de l’utérus comprime légèrement vos autres organes. Vos poumons ont eux aussi moins de place. Par conséquent, vous pouvez manquer d’air et être rapidement essoufflée.

Chez certaines femmes, du colostrum peut déjà commencer à s’écouler au niveau des tétons.

Pour préparer votre poitrine à l’allaitement, l’idéal est d’en prendre soin. Laissez tomber le gel douche ou le savon et lavez-vous la poitrine uniquement à l’eau pour ne pas irriter la peau. Si votre peau est très sèche, vous pouvez également mettre de la crème sur vos tétons lors de votre routine de soin quotidienne. Laissez votre poitrine respirer et promenez-vous de temps en temps sans soutien-gorge ; cela lui permettra de se « raffermir ». En revanche, ne massez pas vos tétons avec une brosse, même à poils doux. Dans le pire des cas, cela pourrait entraîner des blessures.

Si vous avez des tétons très plats ou des mamelons inversés (on parle aussi de mamelons ombiliqués ou invaginés), demandez à votre médecin si vous devez ou pouvez faire quelque chose.

Les vrais mamelons inversés sont très rares. Même stimulés, ils ne se déploient pas, mais se rétractent encore davantage. Il n’est pas possible de dire en amont s’ils représenteront un problème pour l’allaitement. Cela dépendra essentiellement de la manière dont le bébé pourra téter. Certains bébés n’ont aucun mal à téter un mamelon inversé, d’autres ont besoin de la stimulation du mamelon contre le palais pour téter. Certains mamelons plats ou ombiliqués peuvent également changer de forme grâce à l’allaitement. C’est la meilleure solution pour votre bébé, il est dans tous les cas recommandé de l’essayer !

Il existe peut-être des groupes ou des associations de soutien à l’allaitement maternel à proximité de chez vous. N’hésitez pas à les contacter pour vous informer, pour échanger ou bénéficier d’une aide pratique. Dans certaines régions, des sages-femmes proposent également des consultations d’allaitement spéciales.


Photo : Unsplash

Cela pourrait également vous intéresser :

La 27e semaine de grossesse

Les premiers achats pour le bébé

La 29e semaine de grossesse 

Contractions de Braxton Hicks ou contractions de prétravail ?

Le troisième trimestre de grossesse : se préparer à accueillir une nouvelle vie !

Avec l’experte MAM Camille Tallet, sage-femme et ostéopathe 

Produits MAM recommandés pour vous

Bout de sein x2, taille 1

Aide passagère à l’allaitement