Conseils d’experts
Femme enceinte se tient le ventre et regarde par la fenêtre (3ème trimestre)

Semaines De Grossesse

Le troisième trimestre de grossesse : se préparer à accueillir une nouvelle vie !

Avec l’experte MAM Camille Tallet, sage-femme et ostéopathe 


Ce sont ces dernières semaines de gestation qui feront en sorte que bébé grandit bien et finalise tous les petits détails avant le grand jour de sa naissance. Pour la femme, ce sont ces douze à quatorze semaines qui feront en sorte de préparer son corps, son cœur et sa tête en vue de la mise au monde. La femme en fin de grossesse a besoin d’amour, de douceur, de confiance, elle a besoin de jouir de la vie et de son corps, même si parfois ce corps lui parait lourd et qu’elle n’en peut plus.

MAM : Quand commence le troisième trimestre de grossesse ?

Camille Tallet, sage-femme : Il commence à la 27ème semaine.

MAM : Quels changements ont lieu dans le corps de la mère à cette étape de la grossesse ?

Camille Tallet, sage-femme : Au terme de la grossesse, il est probable que la femme pèse entre 11 et 16 kg de plus qu’au début de la grossesse. Ces kilos correspondent au poids de l’enfant, du placenta, de la poche des eaux et à une augmentation des graisses et liquides corporels. À 7 mois, la hauteur de votre utérus est d’environ 28 cm, il se rendra jusqu’à 33 cm à 9 mois. La peau s’étire, ce qui peut causer l’apparition de vergetures sur votre ventre, vos cuisses ou vos seins. L’étirement de la peau peut aussi causer des démangeaisons. Du colostrum, le liquide produit avant l’arrivée du lait maternel, peut s’écouler de des seins. Le volume sanguin augmente, ce qui peut causer de l’anémie et occasionner de la fatigue. La femme est plus souple en raison de des ligaments qui ramollissent et des articulations du bassin qui se relâchent. Lorsque la femme est couchée sur le dos, le poids de l’utérus peut bloquer certains vaisseaux sanguins, ce qui peut causer des étourdissements. Pendant le 3ème trimestre, la femme peut se sentir plus fatiguée et plus incommodée par le corps qui s’alourdit.

MAM : Quel est le mode de vie adapté à ce dernier trimestre ? Avez-vous des suggestions en termes de nutrition ou d’activité physique ? 

Camille Tallet, sage-femme : Il faut manger de plus petits repas plus fréquemment. Les os en pleine croissance du bébé ont besoin de plus de calcium, tandis que ses muscles et tissus ont besoin de protéines. Pour soutenir le développement rapide de son cerveau, le bébé a besoin d'ADH (un acide gras oméga-3). Il est possible de prendre des multivitamines prénatales pour s'assurer de recevoir une quantité adéquate de nutriments essentiels ainsi que des probiotiques pour optimiser la flore vaginale. Une alimentation riche en éléments nutritifs peut également aider l’organisme à récupérer et à se régénérer après l'accouchement. Il faut consommer des aliments tels que les viandes maigres, les légumineuses, du poisson, du brocoli et d'autres aliments sains. Une bonne hydratation est importante non seulement pour le développement du bébé, mais aussi pour réduire ou prévenir la constipation. Il faut continuer une activité physique adaptée, de simples petits exercices peuvent grandement contribuer à la santé et au bien-être général pendant la grossesse et après l'accouchement.

MAM : Quel est le développement du bébé pendant ce troisième trimestre de grossesse ? 

Camille Tallet, sage-femme : Il est probable que le bébé ait désormais positionné la tête en bas à l’entrée du bassin, prêt pour l’accouchement. Ses systèmes d’organes sont complètement développés et fonctionnels pour la vie en dehors de l’utérus. Un fin duvet recouvre certaines parties de son corps. Le bébé mesure désormais environ 46 à 56 cm. À terme, le bébé devrait peser entre 3 et 4 kilos. Il continue donc à évoluer, à bouger, à réagir aux caresses et aux bruits de l’extérieur. Ses poumons se développent. Il est bientôt prêt à respirer. A partir de la 37ème semaine le bébé est considéré comme à terme.

MAM : Que peut-on faire pour se préparer à la naissance pendant ce dernier trimestre ?

Camille Tallet, sage-femme : Le poids du bébé, son engagement dans le bassin, l’utérus de plus en plus distendu par le bébé qui grossit et la quantité de liquide amniotique qui augmente (avec la taille de ce dernier), la création du segment inférieur de l’utérus (par l’engagement du bébé dans le bassin) et la pression de la tête sur col de l’utérus : tels sont les facteurs mécaniques et physiques qui vont faire en sorte que l’utérus va contracter de plus en plus à mesure que la fin approche, ce qui prépare le corps.

Le jour-J approche, il faut préparer sa valise pour le séjour à la maternité. Des phénomènes instinctifs de nidification et d’hibernation, où la femme se coupe doucement du monde et prépare son nid en vue de l’arrivée du bébé se mettent en place. Être à l’écoute de son corps, se reposer, se faire plaisir sont les meilleurs préparatifs pour un accouchement dans de bonnes conditions.

MAM : Quel sont les derniers rendez-vous à ne pas manquer en ce dernier trimestre de grossesse ? 

Camille Tallet, sage-femme : Le rendez-vous avec l’anesthésiste, consultation obligatoire. Même si la femme ne souhaite pas de péridurale, le jour-J, elle peut encore changer d’avis. De plus, elle peut avoir besoin d’une césarienne, donc d’une anesthésie.

La dernière échographie : c’est le dernier bilan avant la naissance du bébé. Sa position ainsi que celle du placenta sont observées, tout comme la quantité de liquide amniotique.

La sixième visite prénatale : une attention particulière est portée au col de l’utérus, où on s’assure qu’il soit bien fermé et qu’il n’y ait pas de risque d’accouchement prématuré.

Entre la 35ème et 38ème semaines d’aménorrhée, un prélèvement vaginal peut être effectué pour déceler la présence de streptocoque B. Cette bactérie peut se transmettre au bébé lors de l’accouchement et lui provoquer des infections. Si le test est positif, pour éviter la transmission, un traitement par antibiotiques est prescrit à la maman le jour de la naissance du bébé.

MAM : Quels sont les premiers signes de travail ? Quand les futurs parents doivent-ils appeler un médecin, une sage-femme ou se rendre à l’hôpital ? 

Camille Tallet, sage-femme : Si jamais les signes du travail s’enclenchent, c’est l’heure de partir ! Le cas échéant, la femme aura rendez-vous dans sa maternité le jour prévu de l’accouchement. De légères contractions peuvent survenir, moyen par lequel le corps se prépare à l’accouchement. On parle également de contractions pré-accouchement pour ces contractions qui surviennent à intervalles irréguliers. En cas de contractions fortes et régulières, il faut contacter la maternité car cela peut être un signe de début de travail. Ces contractions doivent être régulières toutes les 5 minutes pendant 2 heures et de même intensité. La poche des eaux peut se fissurer ou se rompre, devant un écoulement transparent continu il faut aller faire un contrôle à la maternité. Bien sûr si le bébé bouge moins ou plus ou que la femme perd du sang il faut consulter.


Photo : Shutterstock

L’experte MAM

Camille Tallet

Sage-femme et Ostéopathe

Diplômée de l’école de sage-femme depuis 2011 et de l’école d’ostéopathie depuis 2016. Mme Tallet a également une spécialisation dans la prise en charge des douleurs gynécologique de la femme.

Sa double formation lui permet d’accompagner les femmes et les enfants tout au long de leur vie.

Recommended MAM products for you