Mother carries her crying baby over her shoulder and kisses it on the cheek.

Apaisement et sommeil

Au secours, mon bébé pleure tout le temps !

Causes et astuces pour l’apaiser


Votre bébé est enfin là et votre joie est immense... mais il hurle. Tout le temps. Rien d’étonnant, surtout s’il sent que votre amour laisse peu à peu place à la détresse. Pourquoi ne fait-il que crier ? Qu’est-ce que je fais de mal ? Comment mettre fin à cette situation et rendre la vie plus facile à tout le monde ? Avant de vous donner quelques conseils, penchons-nous un peu plus sur ce sujet capital.

Pourquoi les bébés pleurent-ils ?

Un nouveau-né ne possède qu’un répertoire très limité de moyens d’expression, et pleurer en fait partie. Une manifestation bruyante qui peut avoir une multitude de significations.

 Causes physiques 

  • Il a faim.
  •  Il a soif.
  • Il a mal : les « coliques du nourrisson » sont souvent évoquées. L’appareil digestif du bébé n’étant pas encore mature, la digestion et les mouvements intestinaux peuvent provoquer douleurs et irritations.
  • Il a chaud.
  • Il a froid.
  • Il est fatigué. 

 Causes psychiques

  • Besoin de proximité.
  • Excès de stimuli (par ex. bruit, lumière)
  • « Blocage » ou traumatisme à la naissance (par ex. accouchement naturel très rapide ou césarienne)


Souvent, un bébé est agité sous l’effet d'une combinaison de plusieurs facteurs. Les pleurs excessifs du nourrisson touchent des enfants généralement sensibles, parfois avec un fort caractère, qui réagissent peut-être davantage aux tiraillements dans le ventre ou à d’autres stimuli sensoriels que les enfants « calmes ».

Ces « bébés hurleurs » ont cependant un point commun fréquent : ils dorment relativement peu et/ou ont généralement du mal à se calmer tout seuls et à trouver le sommeil. Dormir est pourtant le meilleur moyen, surtout au cours des 3 premiers mois, pour développer leurs petits corps et les protéger contre l’hypersollicitation.


Les pleurs excessifs du nourrisson, qu’est-ce que c’est ?

Qu’un bébé pleure est tout à fait normal. Mais qu’en est-il quand il pleure tout le temps ?

L’une des principales définitions explique qu’il s’agit d’un bébé qui pleure

  • Pendant plus de 3 semaines
  • Pendant au moins 3 jours
  • Plus de 3 heures par jour (pas d’un coup, mais au total sur 24 heures).

Chaque minute représente un stress énorme pour toutes les personnes présentes : il peut même être mesuré physiquement aux battements cardiaques et au taux d’hormones dans le sang. Chez les bébés, il se traduit par une tension, voire une contracture musculaire dans le pire des cas.

A mother calming her baby and holding it in her arms.

Comment calmer un bébé qui pleure ?

L’important est de déterminer ce qui est susceptible d’aider le bébé à un moment donné. Prenons un exemple simple : quand un bébé vient juste de manger, il n’a certainement pas faim. Passez mentalement en revue une petite liste de vérification pour vous aider :

  • Il a faim ? Quand a-t-il pris son dernier repas ?
  • Sa couche est pleine ?
  • Il est fatigué ?
    Les besoins de sommeil moyens évoluent au fil du temps. Voici quelques valeurs indicatives :

    Après la naissance
    : 16 heures
    2-3 mois : 15 heures
    Un bébé âgé de 6 semaines est généralement de nouveau fatigué après une heure et demie
    Un bébé de 3 mois arrive généralement à tenir éveillé 2 heures

    Il existe différentes astuces pour les bébés qui ont du mal à s’endormir : « Bruit blanc » : les bruits de fond monotones aident certains enfants à s’endormir. Ils apprécient particulièrement le sèche-cheveux et la hotte aspirante, mais des playlists de bruits peuvent également fonctionner. Certains nouveau-nés trouvent plus facilement le sommeil dans un hamac ou un berceau suspendu que dans un lit.

    L’emmaillotage : c’est une technique qui consiste à envelopper le bébé dans une couverture pour limiter ses mouvements. Cette sensation d’enveloppement rappelle la vie dans le ventre de la mère : elle sécurise et calme le bébé, ce qui diminuerait ses pleurs. La majorité des bébés aiment être emmaillotés, mais si le vôtre ne semble pas apprécier cette pratique, pas la peine d’insister.
  • Besoin de proximité ?
    Le portage a une influence majeure sur le sommeil. Par son doux balancement rythmé, il aide de nombreux bébés non seulement à supporter les problèmes de digestion, mais également à s’endormir. Il existe quantité d’écharpes de portage toutes plus jolies les unes que les autres. Sinon, vous pouvez opter pour un porte-bébé, rapide et pratique.

  • Besoin de succion important ?
    En règle générale, les bébés éprouvent un besoin de succion important. Une sucette peut les aider à assouvir leur besoin répété de succion et d’apaisement, à les calmer et à soulager leurs douleurs.

  • Le plus important : ne secouez jamais votre bébé ! Sa nuque et son cerveau étant encore très fragiles, cela peut provoquer des lésions graves, voire mortelles. Si vous vous sentez excédé(e) et que la détresse et/ou l’agressivité vous gagnent, n’hésitez pas à demander une aide professionnelle. Les centres de P.M.I. sauront également vous conseiller.

Photos: Shutterstock

Produits MAM recommandés pour vous

NOUVEAU
MAM Perfect 6+ Forest - Sucette

Particulièrement douce avec les dents

9,99 €
NOUVEAU
MAM Original 16+ Loving Life - Sucette

Pour les petits faiseurs de tendances

6,99 €
MAM Supreme Nuit Trends - Sucette

Contribue au bon développement bucco-dentaire de bébé et brille dans le noir

11,69 €
MAM Comfort - Sucette en silicone

Sucette 100 % silicone ultra compacte et légère pour les nouveau-nés

9,99 €