Premature baby in an incubator in hospital

Devenir parent

Parents de prématurés

Comment se préparer à la prématurité en tant que parents ?


Chaque année 800 000 bébés naissent en France parmi lesquels 60 000 naissent prématurément. Comment gérer la situation quand bébé vient au monde trop tôt ? Quels sont les défis à relever ? L’imprévu ne se prépare pas, ne s’annonce pas, certes mais il est aussi porteur d’une très belle chose à vivre : la naissance.


Qu’est-ce qu’un prématuré ?

Selon la définition de l’OMS1, les bébés qui naissent avant les 37 semaines révolues de gestation sont considérés comme prématurés. Au sein de ce statut de prématuré, il faut distinguer :

  • L’extrême prématurité : moins de 24 semaines
  • La grande prématurité : entre la 28e et la 32e semaine :
  • La prématurité modérée : ,entre la 32e et la 34e semaine :
  • La prématurité tardive : Entre e 34e et ela 36e semaine

Grâce aux techniques médicales actuelles, les bébés ont de bonnes chances de survie dès la 24e semaine de grossesse2Les prématurés sont, dans la mesure du possible, délivrés par césarienne

 

Quels problèmes les prématurés doivent-ils affronter ?

  • Comme leurs poumons sont immatures, les prématurés ont souvent besoin d’une assistance respiratoire.
    L'une des complications fréquentes est le « syndrome de détresse respiratoire ». Si possible, de la cortisone est administrée à la mère afin d’accélérer la maturation pulmonaire.
  • Les tout-petits sont très sujets aux infections, car leur système immunitaire est encore incomplet. Les germes d’ordinaire inoffensifs peuvent s’avérer plus dangereux pour les petits bébés.
  • Selon l’âgedu prématuré, certains organes ou systèmes organiques ne sont pas totalement fonctionnels.
  • Afin de les protéger, les prématurés sont souvent placés dans des couveuses, où la température et l’humidité de l’air sont maintenues à des niveaux constants, à l’abri des microbes.
  • Parfois, l’alimentation par sonde est également nécessaire.

Quels défis attendent les parents ?

La majorité des parents de prématurés vivent avec un sentiment permanent de peur pour leur bébé. Selon le degré d’intervention médicale requis, la simple vue de leur enfant peut déjà être dure pour eux. Dans cet univers déstabilisant, le lien d’attachement peut mettre plus de temps à se développer. Quand les parents sont prêts il leur est conseillé de passer le plus de temps possible avec leur bébé. Les professionnels de santé accompagnent les parents pour mettre en place le peau-à-peau.

De nombreux parents doivent faire la navette entre l’hôpital et la maison des semaines durant ou vivre à l’hôpital par intermittence, laissant peu voire pas de place à une routine quotidienne et une activité professionnelle habituelle 

  

Many things are different for parents of premature babies:

  • Le service de néonatalogie peut être impressionnant mais il n’empêche pas les parents de faire connaissance avec leur bébé progressivement. Ils peuvent également participer aux soins de développement et partager des moments privilégiés avec leur bébé.
  •  Les visites étant limités, il est possible de prendre en photo son bébé, afin de partager à son entourage ses évolutions quotidiennes. 
  • Pour les bébés prématurés le lait maternel est ce qu’il y a de mieux. Il est recommandé aux mamans de stimuler leur lactation à l’aide d’un tire-lait afin de nourriture leur bébé. Ce lait contient des anticorps précieux qui renforceront le système immunitaire du bébé. Si la maman ne souhaite pas tirer son lait, son bébé bénéficiera tout de même de lait maternel grâce aux dons.
  • Les parents seront amenés à voir de nombreux professionnels de santé (médecins, infirmiers-ères), aides-soignant(e)s…), cela peut être angoissant ou rassurant en fonction des parents et des situations.  

Close up, mother lovingly holding baby's hand
 

Comment soutenir les parents de prématurés ?

Tout d’abord en faisant attention à ce que l’on dit. Des phrases telles que « Je connais quelqu’un qui a aussi eu un prématuré et aujourd’hui il esten bonne santé» peuvent être difficiles à entendre.  


Au lieu de dispenser des conseils bien intentionnés, mieux vaut simplement faire preuve d’écoute.

Plutôt que de poser des questions indiscrètes sur l’état de santé du bébé, demander aux parents comment ils vont en premier lieu peut suffire. Même s’il est compliqué de se mettre à leur place,il est toujours possible de les écouter.

Face à la prématurité chacun est différent. Certaines personnes ont besoin de rester au calme dans leur coin, d’autres de se distraire. Si vous ne savez pas comment vous pouvez les aider, posez-leur la question délicatesse.


SOS Préma, une association d’aide aux familles d’enfants prématurés

Depuis 2017, MAM est engagé aux côtés de SOS Préma en tant que spécialiste de la succion nutritive et non nutritive. L’association SOS Préma soutient les parents confrontés à la prématurité et/ou l’hospitalisation de leur nouveau-né : informations, conseils et orientation, soutien psychologique, visites de bénévoles dans les hôpitaux… Chaque membre de l’association a été confronté à la prématurité et sera à même de vous aider à traverser cette épreuve de vie. SOS Préma compte 100 bénévoles répartis dans 70 antennes locales en France. En 17 ans, l’association a pu venir en aide à plus de 850 000 familles grâce à la générosité des donateurs.

Une permanence téléphonique (gratuite) est disponible pour les familles. Des parents et des professionnels de santé spécialités (pédiatres, psychologues, puéricultrices) sont à l’écoute et répondent à toutes les questions : 0800 96 60 60. Pour faire un don à l’association et en savoir plus, cliquer ici.

La vie à la maison est-elle la même que chez les autres parents ?

Souvent vécu comme une deuxième naissance, le retour à la maison est le moment tant attendu des parents. Pourtant divers sentiments peuvent se côtoyer : impatience, anxiété, joie… Les parents peuvent avoir besoin de temps pour s’adapter à ce nouvel environnement de vie non médicalisé.

D’un point de vue médical les bébés prématurés seront suivi régulièrement les premières années afin de s’assurer le leur bonne santé. La prématurité est une étape de vie difficile, il est primordial de soutenir de tous les moyens possible les jeunes parents à travers cette épreuve. Et avec le temps, les soins et l’accompagnement, leur inquiétude laissera la place aux sourires.


Photos: Unsplash, Shutterstock

Sources: https://www.who.int/news-room/fact-sheets/detail/preterm-birth


Produits MAM recommandés pour vous

MAM Comfort - Sucette en silicone

Sucette 100 % silicone ultra compacte et légère pour les nouveau-nés

9,99 €
MAM Comfort - Sucette en silicone

Sucette 100 % silicone ultra compacte et légère pour les nouveau-nés

9,99 €
MAM Sucette Naissance Flow -Sucette

Ultra-compacte pour les nouveau-nés

6,99 €
Bout de sein x2, taille 1

Aide passagère à l’allaitement

7,49 €