Father lulls a newborn child to sleep

Apaisement et sommeil

Les troubles du sommeil chez les bébés et les enfants en bas âge

Comment aider bébé à bien dormir ?


Le sommeil – ou plutôt l’absence de sommeil – est l’un des principaux sujets de préoccupation des parents. La fatigue des jeunes parents peuvent être parfois très difficile à vivre, voire entraîner des dépressions. Quand parle-t-on de troubles du sommeil chez les bébés et les enfants en bas âge ? Que faire pour y remédier ? 

Le sommeil des bébés

Pendant le premier mois suivant la naissance, les nouveau-nés dorment encore généralement au même rythme que dans le ventre. L’alternance jour/nuit ne vient qu’au fil du temps. En d’autres termes, les périodes de sommeil sont courtes au début, entrecoupées de phases d’éveil courtes elles aussi, et réparties sur l’ensemble de la journée.

La régulation du sommeil : un lent processus

  • Les stimuli extérieurs tels que l’alternance jour/nuit, les heures de tétée, le changement des couches et le rythme de la famille (activité quotidienne diurne – repos nocturne) donnent également un rythme au bébé avec le temps.
  • Le moment où ce changement s’opère varie beaucoup d’un enfant à l’autre. Cela dépend non seulement du comportement de la famille et de l’organisation du quotidien, mais aussi de facteurs biologiques. Certaines zones du cerveau du bébé doivent encore mûrir pour qu’il ait la capacité de faire ses nuits et avoir un rythme sommeil/éveil régulier.
  • Les besoins en sommeil sont différents d’une personne à l’autre, et cela vaut aussi pour les nouveau-nés. La plupart des nourrissons dorment entre 14 et 17 heures par jour. À l’âge de 6 mois, la majorité des bébés ont une période de sommeil nocturne plus longue, c’est-à-dire qu’ils dorment moins la journée.

Conseils pour améliorer la qualité du sommeil des bébés :

  • Tenez un agenda du sommeil : il permet de noter les particularités et leur fréquence et de déterminer la quantité de sommeil dont l’enfant a besoin.
  • Structurez le déroulement de la journée : les enfants aiment la routine. Le corps aussi trouve mieux son rythme avec des habitudes fixes.
  • Instaurez un rituel du coucher : des pratiques toujours identiques signalent à l’enfant et à son corps que c’est l’heure du dodo. La sécurité apaise et favorise le sommeil.
  • Faites preuve de patience : les habitudes ne changent pas du jour au lendemain.
  • Restez calme : le stress peut se communiquer aux tout-petits.
  • Optimisez le lieu du sommeil : le lieu de sommeil idéal est celui où tous les membres de la famille se sentent bien. Cependant, cela varie beaucoup en fonction des familles. Certains parents se sentent mieux quand le bébé est dans leur chambre (par ex. avec un lit cododo), d’autres préfèrent qu’il dorme dans sa propre chambre.

L’évolution du comportement du sommeil

Au cours des deux premières années, le comportement du sommeil des bébés subit de profonds changements pour se stabiliser lentement à environ 12 heures par jour. Là encore, il y a de grandes différences entre chaque individu.3

Beaucoup d’enfants en bas âge ont des problèmes de sommeil. À l’âge de 3-4 ans, ils peuvent encore avoir des difficultés à s’endormir. Sans compter que les enfants peuvent être réveillés parce qu’ils ont des terreurs nocturnes, font des cauchemars ou parlent en dormant, ce qui, selon l’intensité du phénomène, peut éprouver toute la famille.

Cependant, on ne parle de troubles du sommeil que lorsqu’un problème particulier se manifeste sur une période prolongée.


On les distingue en fonction de la phase concernée :

1. Troubles de l’endormissement :

a. L’enfant ne s’endort en règle générale qu’avec beaucoup de mal, et il faut par exemple le porter longtemps.

b. À l’âge de 8 mois et au-delà, l’enfant a encore besoin de plus de 40 minutes pour s’endormir.


2. Troubles de la durée du sommeil :

a. L’enfant se réveille souvent : à l’âge de 8 mois et au-delà, il se réveille plus de 3 fois par nuit.

b. À l’âge de 8 mois, il est réveillé plus de 60 minutes la nuit et plus de 45 minutes à l’âge de 12 mois.

c. Il a toujours besoin de ses parents pour s’endormir.



Concernant le sommeil et l’environnement de sommeil, respectez toujours les recommandations de prévention de la mort subite du nourrisson (MSN). 

Si vous n’arrivez pas à gérer les problèmes de sommeil de votre enfant, consultez votre pédiatre. Dans de nombreuses villes, il y a également des « cliniques du sommeil » qui peuvent aider les parents épuisés. 

Photos: Shutterstock

Sources: 

Remo H. Largo, Babyjahre: Entwicklung und Erziehung in den ersten 4 Jahren, Piper Verlag GmbH, Munich/Berlin, 2017, p.203

Produits MAM recommandés pour vous

MAM Supreme Nuit Trends - Sucette

Contribue au bon développement bucco-dentaire de bébé et brille dans le noir

11,69 €